Bien-être

Comment réussir sa coloration capillaire ?

Envie de changements, cacher vos cheveux blancs, revitaliser vos cheveux, leur donner un coup de jeune et de brillance. Nous avons tous nos attentes face à une coloration. Voici donc quelques astuces à savoir afin de réussir au mieux cette étape. 

Quelle couleur choisir ?

Pour commencer, il est important de savoir la couleur que vous voulez réaliser. Il faudra prendre en compte plusieurs choses, vos cheveux pour commencer. La couleur naturelle de vos cheveux sera un élément déterminant pour choisir la future couleur mais aussi leur état de santé. En général, mieux vaut éviter de passer du coq à l’âne rapidement. Par exemple, si vous êtes naturellement blonde, évitez la coloration « noir corbeau ». Au-delà du côté esthétique du changement brutal, vos cheveux ne réagirons peut-être pas bien avec certaines teintes (certains reflets verts au soleil ou roux non souhaités, et autres surprises non attendues). La santé de vos cheveux peut aussi amener quelques désagréments. Effectivement, les pigments de coloration peuvent ne pas accrocher votre cheveu sur certaines zones. La couleur de votre peau et de vos yeux vous donneront également quelques idées. En général vos cheveux ont déjà la couleur qui se marie le mieux avec eux deux. Peut-être pourriez-vous donc opter pour une couleur semblable plus intense ou avec quelques reflets supplémentaires

Quel produit choisir ?

Voici quelques bases. Le produit que vous choisirez sera important. En effet, la coloration en elle-même n’est pas forcément nocive pour les cheveux si elle est bien réalisée, avec de bons produits et à intervalle espacé. Choisissez donc le bon produit pour garder vos cheveux sains et saufs. Une fois le produit trouvé, testez-le sur l’intérieur de votre poignet ou un petit segment de votre cou afin de déterminer si vous y êtes allergique ou non. Cette étape est très importante pour éviter tout problème par la suite. Sachez faire la différence entre coloration permanente, coloration semi-permanente et décoloration. Les deux premières ne sont pas compliquées à comprendre, sachez juste que la coloration semi-permanente s’estompe au fur et à mesure des shampoings. La décoloration s’attaque directement à la pigmentation de votre cheveu pour l’enlever complètement, ce qui, vous le comprendrez, est plus intrusif qu’une coloration. Cette technique est assez radicale pour vos cheveux, votre cuire chevelu et les produits dont elle est composée sont plus dangereux. Elle est réalisée pour le « blonde platine » notamment, éclaircir les cheveux pour un balayage ou le fameux « tie and dye » (racines foncées et pointes claires). Elle est parfois utilisée pour partir d’une base neutre afin d’éviter les surprises évoquées précédemment.

Concernant la composition et les conseils. Une coloration sans ammoniaque sera préférable, qui est extrêmement fort. Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, vous pouvez opter pour des produits plus naturels. Depuis très longtemps le henné est utilisé pour la coloration mais aussi pour ses bienfaits. Faites attention à ce que rien ne vienne perturber son application, mieux vaut attendre 3 mois après une coloration ou autre permanente. Cette coloration plus douce apportera plus ou moins des reflets uniques à votre couleur naturelle (sauf cas de cheveux clairs qui pourront être foncés). Depuis moins longtemps il existe les colorations végétales. LA coloration végétale est composée de produits naturels (plantes et eau). Tout comme le henné, cette dernière recouvre le cheveu et ne le pénètre pas. Vous pourrez également observer un volume et une brillance amplifiés. Pour une première coloration, favorisez un cheveu « gras » pour obtenir un meilleur résultat. Si vous ne devez faire que les racines, ne faites que les racines. Cela paraît bête, mais il est inutile d’appliquer une coloration sur la totalité de vos cheveux, au risque de les abîmer inutilement. N’hésitez pas non plus à utiliser des shampoings adaptés aux cheveux colorés mais aussi à faire des masques de soin régulièrement pour garder force et vitalité (un par semaine est une bonne initiative).