Retraite

Loyer résidence sénior, à quel tarif s’attendre ?

Loyer résidence senior, à quel tarif s’attendre ?

Les établissements pour seniors autonomes se développent de plus en plus devant la demande croissante. Des personnes de plus de 60 ans et qui souhaitent garder leur autonomie peuvent s’y installer. Il y a des avantages à faire ce choix : résidence de standing, emplacement idéal, commerces à proximité, personnel présent 24h/24, sécurité…Ces prestations sont comprises dans un loyer résidence senior. Découvrez à quel tarif vous attendre si vous optez pour ce type de logement.

Que comprend le loyer résidence senior ?

Choisir une résidence senior, c’est s’assurer une bonne qualité de vie en toute sécurité. Les résidences seniors fonctionnent toutes plus ou moins de la même façon. Elles fournissent un hébergement adapté (appartement ou maison) avec des prestations supplémentaires. Voici ce que comprend un loyer résidence senior :  

  • le loyer qui dépendra de la taille du logement, de l’existence d’un extérieur (balcon, terrasse ou jardin privatif), de la localisation de la résidence et des services proposés. Le loyer d’un appartement à Paris ne sera pas le même qu’un appartement à Dijon. Comme pour un logement traditionnel, le coût de l’immobilier de la zone a un impact sur le prix.
  • les charges collectives : eau, chauffage, entretien des espaces communs
  • les charges individuelles : ce sont les services à la carte proposés par chaque établissement.

Certaines charges peuvent ne pas être comprises dans le loyer comme l’électricité, l’assurance du logement et la taxe d’habitation si besoin.

Même s’il est dur de vous dire précisément combien coûte un appartement en résidence senior, certaines tranches de prix se dégagent. Un logement peut coûter de 500€ pour un studio à 2000€ pour un T3.

Quelles formules ?

Suivant les résidences seniors, les loyers peuvent être tout compris ou à la carte.

  • formule tout compris : les résidents paient tous les mois une redevance fixe. Il n’y a pas de mauvaise surprise à la fin du mois. Cette redevance comprend donc le loyer du logement, l’accès aux parties communes, le restaurant, les activités, la salle de sport et les prestations de services comme la blanchisserie ou la livraison de médicaments. Même si les résidents n’utilisent pas tous les services, ils doivent quand même les payer.
  • formule à la carte : cela comprend quand même une partie fixe qui correspond aux charges locatives auxquelles s’ajoutent des prestations à la carte : activités et animations, déjeuners au restaurant, blanchisserie… Les résidents ne vont payer que ce qu’ils utilisent. C’est la formule la plus utilisée actuellement par les établissements.

    Loyer résidence senior : quelles aides ?

    Généralement, ces résidences s’adressent à des personnes aux revenus assez élevés qui peuvent s’acquitter d’un loyer résidence senior conséquent. Mais elles peuvent quand même être éligibles à des aides suivant leur situation.  

    • Aide personnalisée au logement (APL) : elle est attribuée suivant les revenus mensuels de la personne, le type de logement.
    • Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA) : cette allocation, délivrée par la CAF, permet de couvrir les besoins liés à la perte d’autonomie.
    • Allocation de Logement Social (ALS) : elle est aussi soumise aux conditions de ressources financières du demandeur, qui peut en bénéficier s’il n’est pas éligible à l’APL.

    Le loyer résidence senior est un élément important à prendre en compte dans sa recherche de logement. Mais il faut aussi penser à la qualité de vie dans l’établissement. En plus de demander un devis détaillé, vous pouvez effectuer un séjour test dans les résidences de quelques jours ou semaines pour savoir si vous envisageriez d’y vivre à long terme.

Retrouvez notre dossier sur les 3 avantages des résidences pour les séniors.